Longecourt-en-Plaine (21): les hirondelles déménagent au printemps

Capture d’écran 2016-04-12 à 15.31.52

A Longecourt-en-Plaine, au sud-est de Dijon (Côte d’Or), la mairie et l’association « Images Plaine nature » ont entrepris de déménager les hirondelles de fenêtre qui viennent nicher sur les façades d’une ancienne ferme (la « Grande ferme »), abritant aujourd’hui  des magasins et des logements locatifs. L’hirondelle de fenêtre, espèce protégée, est la variété la plus comptée dans le département de la Côte d’Or. 32 nids occupés y ont été observés par l’association.

Sauf que les fientes et déjections posaient un problème sanitaire sur le bâtiment et pour l’accueil du public. Images Plaine nature avait dû poser des planchettes en bois sous les nids naturels afin de les récupérer, avant qu’elles ne tombent juste au-dessous, à l’entrée des magasins.

La mairie, début 2016, a donc entrepris des travaux de rénovation de la façade, avec pose de carrelage facile à nettoyer. Une demande de destruction des nids a été déposée auprès de la DREAL, qui l’a transmise au Muséum d’histoire naturelle à Paris. Sans autorisation, la destruction de nids est passible de d’une amende de 9000 euros et d’une peine pouvant atteindre jusqu’à 6 mois de prison, selon le Code de l’environnement. Et un arrêté préfectoral a autorisé la destruction, mais accompagnée d’une « obligation de compensation ».

Le 21 février dernier, la mairie a donc complètement détruit 21 nids d’hirondelles de fenêtre naturels sur la Grande Ferme et les travaux de rénovation ont eu lieu entre le 22 et le 26 février. Et en mars, 12 nids artificiels ont été installés en plus des 14 déjà installés en 2015, en prévision des travaux. Au total, les hirondelles ont donc déménagé vers 26 nouveaux nids artificiels, remplaçant les 21 détruits. La mairie a déboursé 500 euros de subvention à l’association Images Plaine nature pour cette opération. Un nouveau projet est à l’étude pour 2017: l’aménagement d’une tour à hirondelles qui pourra abriter de 30 à 50 nids artificiels supplémentaires…

E.C. (source: Caroline Jouret / France 3 Bourgogne)

 

About the Author

E.C.
Journaliste dans un hebdomadaire agricole et rural en Bourgogne, Emmanuel Coulombeix est passé par de multiples rédactions du même type, depuis 1991, en Poitou-Charentes, Bretagne, Pays de la Loire et Paris. Diplômé de l'IPJ Paris et du CFPJ, il a exercé ses talents dans différents types de presse et de supports.

Be the first to comment on "Longecourt-en-Plaine (21): les hirondelles déménagent au printemps"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*