Torreilles (66): les textos avant la fourrière

Capture d’écran 2016-04-14 à 10.40.19

La mairie de Torreilles, commune de 3500 habitants dans les Pyrénées orientales (en bord de la Méditérranée), expérimente une nouvelle application mobile qui permet, lorsque sa voiture est mal garée, d’éviter l’enlèvement pour la fourrière. Il suffit aux habitants ou aux visiteurs de s’inscrire sur le site de la mairie et, ensuite, lorsque le véhicule est gênant, le système « Stop fourrière » envoie un SMS à son propriétaire et l’avertit qu’il risque une sanction de la police municipale. Charge à lui de déplacer rapidement le véhicule.

Ce sont les informaticiens de la ville qui ont imaginé, conçu et créé cette application. Prévenir est toujours mieux que guérir, dans cette station balnéaire, qui accueille de nombreux visiteurs, surtout l’été.

70 habitants de ce village catalan se sont déjà inscrits dans la démarche. Ils ont installé un code-barre sur leur pare-brise et, en lieu et place du carnet de contraventions, les agents de police utilisent un smartphone pour scanner le macaron et avertir le propriétaire, en cas d’infraction. L’automobiliste n’échappe toutefois pas à l’amende mais peut ainsi éviter d’aller rechercher sa voiture à la fourrière, située à 15 km de là.

La commune de Torreilles vient de déposer un brevet sur l’application de ses informaticiens et envisage de vendre Stop fourrière à d’autres communes.

E.C. (source: Sylvie Bonnet / France 3 Languedoc-Roussillon)

 

About the Author

E.C.
Journaliste dans un hebdomadaire agricole et rural en Bourgogne, Emmanuel Coulombeix est passé par de multiples rédactions du même type, depuis 1991, en Poitou-Charentes, Bretagne, Pays de la Loire et Paris. Diplômé de l'IPJ Paris et du CFPJ, il a exercé ses talents dans différents types de presse et de supports.

Be the first to comment on "Torreilles (66): les textos avant la fourrière"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*