Bazolles (58): un agriculteur crée le premier « carnet de bord des équipements » connecté

DSC_0080

Benoît Mathé est agriculteur au sein de l’ « EARL de Baye », à Bazolles, dans le centre du département de la Nièvre. Depuis plusieurs années, ce producteur de grandes cultures traditionnelles (blé-orge-colza-soja), s’intéresse aux innovations technologiques appliquées au monde agricole. A la tête d’une installation photovoltaïque depuis six ans sur sa ferme, il commercialise aussi des équipements d’autoguidage GPS et s’adonne en outre à l’usage des drones… Cette passion des technologies et de son métier viennent de le conduire à créer une application internet et mobiles pour référencer, gérer et suivre l’entretien des différents matériels qui se trouvent sur une exploitation, une entreprise de travaux agricoles, ou une CUMA…

FLIPAGRI, du nom de la solution conçue et portée par l’agriculteur nivernais, est « une sorte de carnet de bord électronique » utilisant la géolocalisation, les liens internet, les renvois de téléphone et de mails directs. Elle est téléchargeable, dans une version de base gratuite, depuis cette semaine sur le site www.flipagri.fr et très vite, pour les smartphones, sur Google Play et Apple store. Benoît Mathé, qui a créé une société à responsabilité limitée (SARL) pour assurer le développement du projet, a confié la réalisation technique à un informaticien de Bourges (18), en lui imposant un cahier des charges très pointu. Le mot d’ordre était de concevoir une application « la plus ergonomique, la plus personnalisable et la plus complète possible ».

Benoît Mathé détaille: « sur le menu, figure un onglet avec 9 fiches-types de matériels que l’on trouve habituellement en milieu agricole. Ce sont neuf familles (personnalisables aux couleurs des principales couleurs des firmes), à partir desquelles ont peut créer autant de fiches que l’on veut, en fonction des matériels dont on dispose chez soi, et que l’on remplit ensuite avec la dénomination commerciale, les photos, les renseignements techniques, les suivis d’entretien, la pression des pneus de ces matériels. Il est possible d’ajouter des notes par fiche, par exemple quand on est à bord d’une moissonneuse-batteuse en été et que l’on aperçoit une fissure sur une soudure qu’il faudra faire réparer »... Outre la fonction pense-bête, en fonction des durées d’utilisation des matériels et de leur usure, FLIPAGRI permet aussi à tous les intervenants de la ferme, de l’entreprise ou de la CUMA, de se connecter simplement, à leurs ordinateurs, tablettes ou mobiles respectifs… Séparément ou simultanément. « Une fois que toutes les informations de base sont rentrées, notamment les numéros de série, l’application est très simple et permet de faire gagner du temps, tout en assurant un suivi plus rigoureux de son parc matériel » vante l’agriculteur-concepteur. Sans parler des à-côtés, comme les liens vers la météo ou les cours des céréales… Et, cerise sur le gâteau, l’application intègre un outil GPS qui, à partir des surfaces des champs, de la largeur de la machine, délivre le débit du chantier en ha/h et calcule donc le temps de travail estimé…

L’entrepreneur nivernais a eu l’idée de cette solution à partir de sa propre expérience: « en tant qu’utilisateur, il m’arrivait de constater un boulon qui grinçait ou une chaîne tendue, je remettais la réparation à l’hiver et puis après j’oubliais » témoigne-t-il. S’il avait eu un « carnet de bord d’entretien électronique » sous la main, sans doute n’aurait-il pas repoussé les interventions techniques aux calendes grecques, risquant ensuite de perturber la bonne marche de ses travaux… C’est de ce postulat que Benoît Mathé est parti pour son propre usage mais aussi, désormais, pour celui de ses collègues agriculteurs.

L’agriculteur a investi 7500 euros dans FLIPAGRI, qu’il souhaite dorénavant faire connaître le plus largement possible autour de lui, via la presse agricole et dans les réseaux professionnels de tout le pays. Si la version de base est gratuite, il entrevoit un développement commercial via sa version premium, autour de 49 euros, « une fois pour toutes, pour la vie ».

Emmanuel Coulombeix

Ci-dessous, le lien vers une vidéo de démonstration de FLIPAGRI:

About the Author

E.C.
Journaliste dans un hebdomadaire agricole et rural en Bourgogne, Emmanuel Coulombeix est passé par de multiples rédactions du même type, depuis 1991, en Poitou-Charentes, Bretagne, Pays de la Loire et Paris. Diplômé de l'IPJ Paris et du CFPJ, il a exercé ses talents dans différents types de presse et de supports.

Be the first to comment on "Bazolles (58): un agriculteur crée le premier « carnet de bord des équipements » connecté"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*