Les Mées (04): une apicultrice autodidacte propose le parrainage de ses futures ruches

Capture d’écran 2016-04-27 à 05.57.07

Les Mées, 3600 habitants, dans les Alpes-de-Haute-Provence: une ancienne assistante de direction de 35 ans qui s’est aventurée dans l’apiculture l’an dernier, à la suite d’un oncle qui a abandonné l’activité, cherche des fonds pour constituer le cheptel. Elle a donc eu l’idée de faire appel au parrainage des ruches contre l’envoi de miel.

Cynthia Alègre a d’abord créé une petite entreprise, « Le rucher des Oliviers », installé ses six premières ruches et monté sa sa miellerie dans une vieille caravane. Puis, elle a créé un site internet où elle propose les différentes formules de parrainage, comme une forme de financement participatif avec contrepartie…

Les contributeurs éventuels ont le choix entre un parrainage de 1500, 3000 ou 6000 abeilles ou l’adoption d’une ruche ou d’une demi-ruche, avec engagement sur un ou cinq ans. Les participations financières vont de 24 à 90 euros, en échange de quoi l’apicultrice s’engage à retourner entre 500 g et 6 kg de son miel (selon la formule sélectionnée), dès la prochaine récolte, au domicile du parrain. Déjà 10 contributeurs se sont inscrits sur le site internet (http://www.rucherdesoliviers-lesmees.fr) et auront leurs noms inscrits sur la ruche qu’ils auront parrainée.

Outre le miel, Cynthia Alègre espère développer la production et la commercialisation de tous ses dérivés, et les vendre sur les marchés de Haute Provence. Il lui manque 200 ruches, qu’elle n’avait pas pour le moment les moyens d’acquérir. Elle attend donc de ce système de co-financement qui a déjà été éprouvé dans l’élevage bovin, de quoi développer sa nouvelle passion pour les abeilles.

L’apicultrice, autodidacte, mais inspirée par l’affaire familiale créée en 1973, compte sur l’atout du local et du « fabriqué en France ». Elle précise que les abeilles sont des abeilles noires locales et que les ruches sont faites en France issues de forêts de pins des Landes.

E.C. (source: Annie Vergnenegre / France 3 Provence-Alpes)

About the Author

E.C.
Journaliste dans un hebdomadaire agricole et rural en Bourgogne, Emmanuel Coulombeix est passé par de multiples rédactions du même type, depuis 1991, en Poitou-Charentes, Bretagne, Pays de la Loire et Paris. Diplômé de l'IPJ Paris et du CFPJ, il a exercé ses talents dans différents types de presse et de supports.

Be the first to comment on "Les Mées (04): une apicultrice autodidacte propose le parrainage de ses futures ruches"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*